Humour et ironie chez les galeristes

"Il suffisait de regarder attentivement l'une de ses toiles pendant vingt ou trente minutes, c'était comme si l'on eut fait, par exemple, un repas de pâté en croute, de poulet rôti, de pommes de terre frites, de camembert, de crème au chocolat et de fruits …"

C’est une courte nouvelle extraite du recueil « Le vin de Paris » paru pour la première fois en 1947 et c’est jubilatoire !

La Bonne peinture Marcel Aymé N’hésitez pas, il faut lire, en ces temps parfois moroses, cette nouvelle qui repeint la vie en rose ! Marcel Aymé, avec cet humour qu’on lui accorde volontiers, trace là l’histoire d’un peintre montmartrois, un certain Lafleur au ta lent extraordinaire. Il peint, ce Monsieur Lafleur, obnubilé par le combat avec son concurrent Poirier, au point de ne pas ce rendre compte que sa peinture est « nourrissante », au sens littéral du terme. Jusqu’au jour où … Une description avec humour et ironie du milieu de l’art. Savoureux !

Folio 2€ - 100 pages – nouveau tirage avril 2019



6 vues0 commentaire