Maher Al Baroudi

Né en 1955 à Damas (Syrie)
Vit et travaille à Orliénas dans la région lyonnaise

« Si le monde de Maher Al Baroudi est tragique, il n’est jamais ni triste ni ennuyeux ; Maher nous dit à chaque instant que l’état des choses et du monde est désespérant mais qu’en même temps le grotesque, l’absurde ou le dérisoire côtoient toujours de façon proche, le drame et l’injustice. »
Extrait de l’article de Philippe Rivière paru dans le magasine Artension
 

Un regard engagé qui ne laisse pas indifférent
Syrien d’origine, Maher Al Baroudi est arrivé en France il y a trente ans. Durant sa jeunesse  il a suivi une formation aux Beaux-Arts de Damas, spécialité sculpture, tout en pratiquant depuis toujours le dessin. Durant vingt-quatre ans, la Syrie a été victime de coups d’État et de deux guerres. « J’ai assisté à de nombreuses scènes de violence » explique-t-il et pour protester « contre les abus, j’ai réalisé des portraits peu élogieux des dictateurs ». En arrivant en France, pays des droits de l’Homme, découvrant que l’on pouvait être SDF, il a alors croqué le portrait de « ces gens à terre » pour s’exprimer et témoigner des souffrances et des douleurs de l’homme.

© 2020 Galerie l"Œil Écoute