Michel Thery

Né à Saïgon (Vietnam) en 1954
d'un père français et d'une mère vietnamienne

Vit et travaille à Lyon

« Un début de carrière prometteur à laquelle je mets volontairement un arrêt brutal au début des années 80. S'ensuivra une vie au parcours aventureux, sinueux et erratique, difficile et souvent dangereuse. Je me suis décidé il y a une dizaine d'années de revenir enfin à mon travail d'artiste. »

 

L’homme est sensible. Quand Michel Thery parle de lui, on ressent son travail. «  Depuis ma plus tendre enfance le dessin a toujours été la respiration sans laquelle je ne saurais vivre. L'âge venant cette pratique au quotidien s'apparente presque à de la méditation. J'ai maintenant le goût des images simples et silencieuses », dit-il avec un peu de malice dans le regard qui se teinte vite de séduction.

Les drapés que Michel Thery expose à l’Oeil Ecoute, trouvent une place toute particulière parmi ces pierres dorées, aux variations d’ocre, qui constituent la trame essentielle de la galerie. Habile dessinateur, il donne vie aux enrobés de tissu avec délicatesse et une grande profusion de détails. 

107 - Archéologie domestique_III(2).png