Guillemette SCHLUMBERGER

Née à Paris en 1966, vit et travaille en région parisienne.

Diplômée des Beaux-Arts de Paris en 1991, sortie de l’Atelier de Cremonini et d’Hadad, elle poursuit son travail de peintre depuis lors, et expose dans de nombreux salons et gaeries, à Paris, en Belgique, à New york, au Brésil... 

Son univers se situe dans le monde végétal, organique,floral, qui la fascine tant par ses formes et textures multiples que ses couleurs infinies. Trois années passées au Brésil la marquent définitivement, « un coup des mille et une nuit », comme disait Bonnard arrivant dans le Midi… Ceci l’amène tout naturellement au thème du paradis perdu, sorte d’Eden qu’elle recompose à sa guise. Puisant dans son imaginaire, elle associe l’accumulation végétale et onirique à des éléments du réel, pour une mise en scène audacieuse.

 

Les diverses couches forment une texture vibrante qui apporte un lyrisme subtil, riche en détails, à mi chemin entre les fleurs « all over » du Moyen Age, Sam Szafran ou la spontanéité d’une Séraphine de Senlis, et le foisonnement des jardins de Klimt en 1905. » Au début du travail, le hasard y a toute sa place, j’aime jouer avec la matière. « Ensuite, elle se laisse guider par le tableau lui-même, aventure mentale et physique à lui tout seul.

20180909_155758 (2).jpg
DSC09745.JPG